La Caste des Irradiès  Index du Forum
La Caste des Irradiès
Syndicat de TEM La Firme - espace perso de Turquoise
 
La Caste des Irradiès  Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: 11 - DONJON DE MARS ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Caste des Irradiès Index du Forum -> Salon réservé au Rôle Play TEM-LA-FIRME -> 11 - Donjon de Mars
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Turquoise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 2 118
Localisation: MARS
Point(s): 2 055
Moyenne de points: 0,97

MessagePosté le: 26/12/2011 20:57:58    Sujet du message: 11 - DONJON DE MARS Répondre en citant

TURQUOISE



Les Terraformeurs et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes sur mars ou ayant existé ne saurait être que fortuite…A moins que…




Le noir était sa vie, la couleur de son habit, il y avait un rayon de vert dans l’iris des yeux, à moins que les radiations ne se reflètent…

C’est avec un étrange pressentiment que j’avais accepté de sortir du syndicat pour cette invitation, ne pensant pas y aller pour rien au monde, les croyances ne font pas partie de ma vie, stupidités ou sornettes, mais au dernier moment c’est ma fierté qui l’a emporté et j’ai passé sur moi un voile de soie sur le visage. C’est à vive allure que j’ai roulé pour ne pas arriver en retard à cette mascarade ou le tout-Mars venait se montrer, par bouffonnerie plus que par dévotion…

Il était là, fier comme toujours, pour nous accueillir sur la rampe du syndicat. Il s’approcha de moi, me planta son regard au plus profond, comme une pointe d’acier, il venait de me transpercer et descendre au plus profond de mon intimité, je baissais les yeux devant lui, quelques paroles purent enfin sortir de ma bouche pour le remercier de cette invitation, il tourna déjà les talons pour discuter avec une autre délégation.

Des pitres en habit de lumière nous escortaient, le chemin était tracé, nous ne pouvions pas nous écarter et de pièce en pièce, de couloir en couloir je ressentais cette chose étrange en moi. La puanteur de l’encens était si intense que j’en perdais tous mes sens et c’est avec des frissons que je rentrais dans le temple. Le Pitre à ma droite m’indiqua un banc dans le coin, juste à côté des autres terras de mars qui se trouvaient là ce soir pour écouter l’adepte noir faire trembler le Dôme.

La moitié des invités ne croyaient en rien comme moi, mais ce soir j'étais là pour le défier, pour le mettre à mes pieds, à moins que cela soit lui qui m'entraîne dans l'Enfer...Qui claquera le fouet plus fort sur le corps de l'autre ?

Le discours venait de débuter et je commençais à bailler, je regardais de tous côtés, pour voir avec qui je pourrai parler. Un festin avait été annoncé, je devrais y participer, cela ne m'enchantait guère, mais je saurais bien gruger et éviter de porter à mes lèvres un verre empoisonné, car pour quoi d'autre m'avoir invité ? J’étais la Nécro la plus détestable de Mars…

La messe n'en finissait pas de jouer, l'encens nous endormait...

Enfin la délivrance arriva et la bénédiction explosa, le dôme du temple s'éclaira, le rayon rejoint le ciel, la peur me pénétra, à moins que cela soit les fantasmes de mes nuits qui se retournaient contre moi ...

Après plusieurs discussions avec quelques Boss amis devant le buffet, je m'apprêtais à repartir et quitter ce lieu d'infamie, j'étais dans le vestibule tout proche du SAS quand je senti une main se poser sur mon épaule et m'enserrer. Je me retournais délicatement sachant que dans ce lieu, il serait mal venu de répondre par la force.

- Vous m’avez fait peur ! Je le fixais dans les yeux au travers de mon voile de soie.

- Avant de nous quitter, je pourrai vous montrer un vieux grimoire que j’ai trouvé dernièrement et qui, je pense, pourrait intéresser votre caste. Me dit il.

- C’est que je comptais rentrer, la bénédiction et votre discours mon épuisée. Envoyez-moi un message pour me décrire ce livre je vous prie, chez Adepte noir.

- Cela ne prendra quelques minutes, c’est dans une alcôve toute proche, je vous ferai raccompagner chez vous si vous le désirez et si la fatigue vous empêche de conduire, un de nos pitres conduira pour vous.

Je ne pouvais pas refuser, tout le monde me regardait, il venait de me piéger ! Je lui fis signe de la tête, il prit ma main pour m'entraîner...Quelques minutes plus tard je me retrouvais dans une immense pièce, au plafond très haut, une odeur de moisissure humide me prit à la gorge, un froid glacial me pétrifia. Je fis un tour sur moi, les murs étaient recouverts de livres et d'étagère avec des fioles, il y en avait de partout aussi bien sûr à même le sol, entassés ainsi que d'autres bien alignés sur les étagères, la poussière et les toiles d'araignées pullulaient... Un guéridon était dressé au milieu de la pièce avec dessus deux hauts verres à pied, une carafe renfermant un vin d'un éclat grenat scintillant... Il remplit les deux verres, avança vers moi en tenant un dans chaque main et me donna le verre de droite, je le regardais et avant de le saisir je pensais "où se trouve le poison " Il venait de comprendre ma pensée et d'un geste amusé, il me tendit l'autre verre.

- Je vous assure Madame, j'ai point envie de vous voir mourir puisque mon désir et de vous voir devenir soumise et fidèle pour le reste de votre vie sur cette planète à un seul Maître et non à vos Maîtres du moment à qui vous donnez vos organes.

Je pris le verre dans la main, soulevant mon voile noir qui couvrait mon visage, je portais le bord du verre à mes lèvres et laissais couler le vin dans ma bouche, Il était délicieux...

- Devenir mon Maitre, vous avez dit ? Hé bien pourquoi pas si vous arrivez à me dresser, mais je doute que vous disposez des qualités pour y arriver.

- Nous le verrons bien Madame, mais vous serez à-moi prochainement, j'ai fait trois fois l'erreur de vous abandonner, je ne le ferai pas cette fois encore...

Il claqua dans ses mains et un pitre arriva pour me ramener vers la sortie, je quittais ces lieux très troublée, mais surtout avec dans ma tête l'idée que j'allais le revoir prochainement...

Il se passa quelques mois et plusieurs messages avant qu'une date de rendez-vous soit décidée entre nous...

Et enfin la nuit tant attendue arriva et il avait accepté de venir me rejoindre dans mon bureau de métal, du moins le pensait-il, mais au dernier moment c'est dans le Donjon de Mars que je l'entraînais, attachés par un lien de satin violet à nos deux poignets...Et c'est dans ce dédale de coursives que nous marchions en nous embrassant, avant de stopper devant une porte toute rouillée. Je collais mes lèvres sur les siennes avant de lui dire " Ici nous serons tranquilles... " Je déposais dessus la serrure une clé ronde aimantée travaillée minutieusement par mon forgeron, le verrou grinça, un enchevêtrement de cliquetis résonnèrent puis le dernier *clac* retentît sèchement, la lourde porte s'ouvrit...

Je lâchais le ruban de satin violet pour aller me coucher délicatement sur ma dalle du purgatoire personnelle, triangle de métal équipé de fixations pour s’attacher, il ne put résister bien longtemps et de me voir me rouler dessus à moitié nue ne le laissa pas indifférent et c'est de tout son poids qu’il se plaqua sur moi, je sentis son désir brulant sur mon ventre... Il me regardait dans les yeux, je pensais au fond de moi " dans un moment, tu n'auras pas le même sourire tu peux me croire... "

Je le laissais enfouir son visage dans mon cou, me mordre doucement, faire des va et viens avec son corps sur moi…Je feignais d’aimer et d’en redemander, pour mieux le laisser s’abandonner…Et quand enfin je le sentis devenir fou et prêt à basculer, je poussais de toute mes forces pour le faire rouler à ma place et me retrouver à califourchon sur lui. Mes heures d’entrainements au Marsball devenaient enfin rentables, je le plaquais et le tenais enserré entre mes cuisses puissantes et musclées. Je lui adressai mon plus beau sourire et mon plus langoureux baiser avant de glisser mes mains dans les siennes pour les attirer au dessus de sa tête. Je continuais à lui dire que je serai à lui pour la vie comme il l’avait décidé, que je ne désirais rien d’autre que de lui obéir…Il buvait mes paroles…
D’un mouvement rapide, j’écartais ses bras pour les mettre en croix et les enfermer dans les menottes rondes au deux coins de la dalle. Je lus dans ses yeux un moment de panique, mais je continuais à jouer avec mon corps et ma poitrine sur lui, je lui murmurai doucement des douceurs dans le creux de son oreille pour le calmer. Je relevais mon corps pour me retrouver assise sur son sexe et jouer comme lui quelques minutes, je me laissais basculer en arrière, je verrouillais sur ses chevilles les deux autres menottes rondes. Il était écartelé à ma merci !

Le piège venait de se refermer sur lui, il venait de le comprendre…

Je me retirais de dessus lui, venant me placer juste au bord de son oreille pour lui lâcher quelques mots de tendresse…

- Je pense que vous avez compris que c’est MOI la Maîtresse et non vous mon Maître. Je pouvais lire maintenant dans ses yeux la peur qui l’envahissait…

Je montais sur la dalle du purgatoire, les talons aiguilles de mes bottes rouges claquaient sur la pierre à chacun de mes déplacements, je caressais son corps du bout de ma botte, il se tordait comme un ver…

- Je vous avais dit qu’un jour, je vous ferai souffrir comme vous m’avez fait souffrir quand vous m’avez abandonné, ce jour là est arrivé …

Je tournais autour de lui, la dalle du purgatoire vacillait sous la poussée de mes pas…

Je lui plantais mes talons dans la chair de ses cuisses avant de commencer à le piétiner…Un sourire sadique sur mes lèvres.

- Vous allez être fortement Humilié, Exhibé, Offert et Flagellé ! Que vos Grands Anciens vous protègent cher Adepte!

Le Soleil bleu de Turquoise.

_________________
Turquoise soutient le projet TEM LA FIRME des studios KCS.fr ©

cliquer dessus j'adore les chatouilles moi hihihihihihi )


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 26/12/2011 20:57:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    La Caste des Irradiès Index du Forum -> Salon réservé au Rôle Play TEM-LA-FIRME -> 11 - Donjon de Mars Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com